Fotoperiodismo y fotografia documental en México desde 1968, Toulouse, 4-5 octobre 2018

Affiche du colloque

J’aurai le plaisir de présenter une synthèse de mon travail sur la photographie de presse en France en 1968 au colloque de clôture du projet de recherche Fodomex, Université de Toulouse/CNRS. Le postulat de départ du projet Fodomex est que l’information visuelle joue un rôle dans la construction d’une histoire nationale en contribuant à façonner un regard et une mémoire sur des événements marquants d’un pays. Il est mené par Marion Gautreau (Toulouse, Jean Jaurès), Alberto de Castillo (Instituto Mora, Mexico), Rebecca Monroy Nasr (Direccion de Estudios Historicos/Instituto Nacional de Anthropologia e Historia), Raquel Navarro Castillo (Escuela Nacional de Antropología e Historia, Mexico).

Programme du colloque 4-5 Octobre 2018

Voir aussi le numéro de la revue l’Ordinaire des Amériques coordonné par la même équipe autour Fotografia, cultura y sociedad en América Latina en el siglo XX. Nuevas perspectivas / Photographie, culture et société en Amérique Latine au 20e siècle. Nouvelles perspectives.


Expo « Icônes de Mai 68 : les images ont une histoire » jusqu’au 26 août à la BnF

 

Vue de l’entrée de l’exposition

Encore quelques semaines jusqu’au 26 août 2018 pour aller voir l’exposition, dont je suis commissaire avec la conservatrice Dominique Versavel, « Icônes de Mai 68 : les images ont une histoire« , à la BnF (site Tolbiac François Mittérand). Construite en grande partie à partir de ma thèse et des collections de la BnF (photographies, imprimés,…) explorées dans le cadre de la bourse Roederer pour la recherche (2016-2017), l’exposition interroge l’histoire des images de mai-juin 1968 produites par le photojournalisme. Elle revient sur la représentation de ces événements pour questionner la mémoire visuelle collective qui en découle. À ces fins, Continuer la lecture de Expo « Icônes de Mai 68 : les images ont une histoire » jusqu’au 26 août à la BnF

2ème Congrès de la Société pour l’Histoire des Médias, 23-25 mai 2018

La Société pour l’Histoire des Médias organise son 2ème Congrès les 23-24 et 25 mai prochains sous le titre « Rêver d’un autre monde: médias, utopies et expérimentations » et au programme très riche. Invitée comme keynote le mercredi 23 mai, mon intervention s’intitule « Reléguer l’utopie: un imaginaire médiatique de « Mai 68 ». Par ailleurs, une visite guidée de l’exposition « Icônes de Mai 68 : les images ont une histoire » (BnF, Tolbiac jusqu’au 26 août prochain) est proposée le mercredi matin. Enfin, je présenterai le catalogue de cette exposition, co-écrit avec Dominique Versavel, conservatrice au département des estampes et de la photographie de la BnF,  jeudi 23 en fin de journée en salle 214 (18h-20h). Je remercie ici chaleureusement le comité d’organisation de ce congrès, Bibia Pavard, Claire Sécail, Djamil Dakhlia , Maëlle Bazin, notamment, pour l’accueil généreux de ces travaux.

« Histoire visuelle et 1968 », 17 mai BnF Tolbiac

Marie-Eve Bouillon, André Gunthert, Audrey Leblanc, Estelle Blaschke

L’après-midi du jeudi 17 mai prochain sera consacrée à l' »Histoire visuelle et 1968″ au sein du colloque plus large « Les Mondes de 68 » organisé par les AN, la Bnf, le centre Pompidou et l’INHA . BnF site Tolbiac, petit auditorium. La session, que nous avons programmée Dominique Versavel et moi-même en échos à l’exposition « Icônes de Mai 68: les images ont une histoire« ,  est consacrée à l’histoire culturelle de la photographie et les relations entre industrialisation des images et écriture de l’histoire.

Nous aurons le plaisir d’accueillir (titres et abstracts):

Continuer la lecture de « Histoire visuelle et 1968 », 17 mai BnF Tolbiac

Vincent Lavoie – L’affaire Capa, le procès d’une icône (CR)

V. Lavoie, L’Affaire Capa. Le procès d’une icône, 2017

Compte rendu de l’ouvrage de Vincent LAVOIE, L’affaire Capa, le procès d’une icône, Paris, Textuel, 2018, 192 p., ill. coul., 29 € pour le le n°2 de la revue  Transbordeur, Photographie histoire société.

Quelle authenticité accorder à l’une des photographies les plus célèbres du photojournalisme, celle du soldat républicain espagnol frappé de plein fouet par une balle prise par Robert Capa le 5 septembre 1936 et connue sous le nom de Mort d’un milicien ? L’Affaire Capa. Le procès d’une icône revient sur cette polémique à la façon d’une instruction judiciaire, non pour en proposer un ultime verdict mais pour observer les régimes de vérité convoqués dans les plaidoiries de l’une ou l’autre des parties de la controverse qui, toutes, « puisent dans un ensemble commun de valeurs photojournalistiques : authenticité de l’image, intégrité du photographe et véracité de la scène » (p. 8). Les différents procédés d’authentification identifiés forment ainsi les trois chapitres du livre de Vincent Lavoie. À « la parole des témoins » contemporains du photographe (chap. 1) succède la « réplique documentaire » via des « documents écrits et visuels exhumés des archives » (chap. 2), pour finir au troisième chapitre avec les récentes « expertises médico-légales de l’image assimilée à une scène de crime ». Continuer la lecture de Vincent Lavoie – L’affaire Capa, le procès d’une icône (CR)