Archives par mot-clé : image

Gilles Caron : découverte fabuleuse

Ce texte a été co-écrit avec Sébastien Dupuy.

Michel Puech a annoncé comme un événement important la « découverte » d’un nouveau pan du fonds Gilles Caron dans les archives du projet Sygma Initiatives de Corbis, après son dépôt de bilan en juin dernier.

Comme le pointe le journaliste, c’est l’ensemble des archives photographiques des agences du XXème siècle, qui se dispersent, à l’instar des fonds Gamma et Sygma. Elles sont délaissées par des entreprises en déclin qui ne peuvent ni les exploiter ni les valoriser. Elles sont méprisées par les institutions culturelles et restent dans le plus grand désintérêt patrimonial. De fait, l’annonce – sous le mode du scoop – souhaite servir de cri d’alarme sur la non prise en charge de ces archives, en train de disparaître faute de rentabilité économique et faute d’attention politique. Elles sont en train de se perdre. Continuer la lecture de Gilles Caron : découverte fabuleuse

Le microfilm, non-archive de l’image

La presse est souvent conservée dans les bibliothèques françaises sous la forme de microfilms, bandes en bobines qui se consultent par projection sur un écran. Pour celui ou celle qui travaille sur les images – et la presse regorge d’images –, l’expérience relève du jeu de piste et s’avère épique tant la quantité d’informations qui se perdent est grande ; et plus encore quand il s’agit du traitement visuel d’une information.
Souvent médiocre, surtout après plusieurs (années de) consultation et de visionnage, la qualité des microfilms doit de plus supporter un éclairage en général imparfait. Zones d’ombre, poussières, rayures, éléments effacés, manque de lisibilité… génèrent une première perte d’informations des images de la presse consultée sous forme de microfilms.


L’Express n°882 du 13 au 19 mai 1968 et n°883 du 20 au 26 mai 1968

Paris Match n°997 du 18 mai 1968, p. 74 et p. 63

Continuer la lecture de Le microfilm, non-archive de l’image

images sensibles, sciences en création

Sur une initiative de Gaby David, ce mercredi 28 avril, l’atelier des doctorants du lhivic a reçu avec beaucoup de plaisir Anne Jarrigeon, maître de conférences en Urbanisme à l’Université de Marne la Vallée, anthropologue, docteur en Sciences de l’information et de la communication et photographe. « Depuis ma thèse de doctorat intitulée Corps à corps urbains, vers une anthropologie poétique de l’anonymat parisien », se présente-t-elle, « je conduis des recherches à la croisée de l’ethnologie urbaine, de la sémiotique et de l’anthropologie visuelle.

Continuer la lecture de images sensibles, sciences en création

De la photographie d’actualité à l’icône médiatique : « la Marianne de 68 » (2/2)

JPRey-Marianne

Après l’observation et l’analyse dans un premier billet de la photographie de “la jeune fille au drapeau” de Jean-Pierre Rey à l’aune de l’intericonicité – ou effet de citation – et de la mise en forme de l’information dans la presse du printemps 1968, ce second temps revient sur la circulation médiatique de cette image, autre élément majeur qui participe du processus d’iconisation. Le retour sur les usages – restreints et peu remarquables – de cette photographie par la presse en 1968 montrait que sa référence – d’abord visuelle – au tableau d’Eugène Delacroix ne peut pas être la seule explication à sa progressive iconisation ni la seule raison à son évolution vers le symbol(iqu)e. Les usages postérieurs faits de cette image – en particulier lors des commémorations des événements de “Mai 68″ – participent pleinement de l’élaboration de “La Marianne de 68″.

Continuer la lecture de De la photographie d’actualité à l’icône médiatique : « la Marianne de 68 » (2/2)