Tous les articles par Audrey Leblanc

“La fabrique de l’Image de Mai 68 : retour d’expérience”, sur Entretemps, revue numerique d’histoire actuelle

Retours d’expérience de commissariat à propos de l’exposition sur la photographie «Icônes de Mai 68: les images ont une histoire », BnF (printemps 2018), écrit à l’invitation de la revue numérique d’histoire actuelle Entretemps. Avec mes remerciements à Adrien Genoudet, Ludivine Bantigny et Patrick Boucheron pour cette invitation.

Accrochage en cours… emplacement des cartels

Ce texte revient sur l’expérience de commissariat avec Dominique Versavel de l’exposition « Icônes de Mai 68 : les images ont une histoire ». Elle questionne, par le prisme de l’étude de cas mai-juin 1968 et sa médiatisation dans la presse magazine, les relations entre images et écriture de l’histoire des événements, à l’aide d’une histoire sociale et culturelle des images. Suite au résumé du projet de l’exposition et ses partis pris, ce texte revient plus particulièrement sur les coulisses d’une mise en œuvre qui s’avère paradoxale. John Berger le soulignait en 1972, les images prennent sens dans le dispositif dans lequel elles sont prises (dispositifs éditorial, dispositif culturel). En faire la démonstration par le biais d’une exposition s’avère donc autoréflexif. Une telle exposition revient à démontrer les effets d’une construction culturelle en utilisant l’un des outils majeurs de ce type de construction : une exposition et son catalogue. Les contraintes, voire les obstacles, auxquels nous nous sommes heurtées ont alors mis en évidence un certain état de notre culture des images, dont les droits, qui régissent leurs conditions de circulation, s’avèrent être l’un des puissants acteurs.

Lire la suite sur Entretemps

Programme du Séminaire “Photographie, édition, presse: histoire culturelle des producteurs d’images”, Cehta/EHESS

Le séminaire de recherche “Photographie,édition, presse: histoire culturelle des producteurs d’images” Cehta/EHESS, que j’ai le plaisir d’animer avec avec Marie-Ève Bouillon et André Gunthert, commence ce mercredi 12/12 à 17h-19h, salle du Cehta à l’INHA.
Au plaisir de vous y voir

“Un champ dynamique de recherche et une manière d’appréhender la photographie par le biais des producteurs d’images se sont développés ces dernières années. Cette approche a conduit à saisir leur portée d’industrie culturelle, en analysant de manière conjointe, et parallèlement à l’analyse des objets produits, leur dimension économique, sociale et culturelle. La circulation des images sur différents supports édités et leur diffusion en masse recomposent les relations sociales et culturelles, et participe à une formulation de nos imaginaires contemporains. Relevant de l’histoire culturelle et matérielle, la méthodologie proposée intègre l’analyse et la documentation précise des images comme préalable à leur utilisation comme source. Interdisciplinaire, elle croise l’histoire économique, sociale et politique de la photographie. À travers des études de cas, il sera par ailleurs question de modèles professionnels, photographes, opérateurs, agence de photographies et de presse, éditeurs de cartes postales, imprimeurs…”

Programme

12 décembre 2018 : Introduction. JacquesClayssen, « Les Cahiers de laphotographie, première revue culturelle de photographie ».
9 janvier 2019 : Valentina Grossi (EHESS), « Une sociologie des professions du photojournalisme à l’èrenumérique »
13 février 2019 : Samuel Bollendorf, photographe (Le Monde), « Écologieet photojournalisme »
13 mars 2019: Joël Langonné (Rennes 1), « Journalistes,secrétaires de rédaction et ouvriers typographes à l’interface de lamatérialité de l’information en presse quotidienne régionale »
10 avril 2019 : Jean-CharlesBédague (Service interministériel des Archives de France), Marie-Eve Bouillon(Archives nationales, EHESS), « L’imagedes présidents de la République : le service photographique de la Présidence ».
15 mai 2019 : Maïwenn Bourdic (Archives nationales), Alain Carou (BnF), « Les images dans le dépôt légal »
12 juin 2019 : Geneviève Profit (Archivesnationales), Audrey Leblanc (EHESS), « ORTFet photographie »

Fotoperiodismo y fotografia documental en México desde 1968, Toulouse, 4-5 octobre 2018

Affiche du colloque

J’aurai le plaisir de présenter une synthèse de mon travail sur la photographie de presse en France en 1968 au colloque de clôture du projet de recherche Fodomex, Université de Toulouse/CNRS. Le postulat de départ du projet Fodomex est que l’information visuelle joue un rôle dans la construction d’une histoire nationale en contribuant à façonner un regard et une mémoire sur des événements marquants d’un pays. Il est mené par Marion Gautreau (Toulouse, Jean Jaurès), Alberto de Castillo (Instituto Mora, Mexico), Rebecca Monroy Nasr (Direccion de Estudios Historicos/Instituto Nacional de Anthropologia e Historia), Raquel Navarro Castillo (Escuela Nacional de Antropología e Historia, Mexico).

Programme du colloque 4-5 Octobre 2018

Voir aussi le numéro de la revue l’Ordinaire des Amériques coordonné par la même équipe autour Fotografia, cultura y sociedad en América Latina en el siglo XX. Nuevas perspectivas / Photographie, culture et société en Amérique Latine au 20e siècle. Nouvelles perspectives.


Expo “Icônes de Mai 68 : les images ont une histoire” jusqu’au 26 août à la BnF

 

Vue de l’entrée de l’exposition

Encore quelques semaines jusqu’au 26 août 2018 pour aller voir l’exposition, dont je suis commissaire avec la conservatrice Dominique Versavel, “Icônes de Mai 68 : les images ont une histoire“, à la BnF (site Tolbiac François Mittérand). Construite en grande partie à partir de ma thèse et des collections de la BnF (photographies, imprimés,…) explorées dans le cadre de la bourse Roederer pour la recherche (2016-2017), l’exposition interroge l’histoire des images de mai-juin 1968 produites par le photojournalisme. Elle revient sur la représentation de ces événements pour questionner la mémoire visuelle collective qui en découle. À ces fins, Continuer la lecture de Expo “Icônes de Mai 68 : les images ont une histoire” jusqu’au 26 août à la BnF

2ème Congrès de la Société pour l’Histoire des Médias, 23-25 mai 2018

La Société pour l’Histoire des Médias organise son 2ème Congrès les 23-24 et 25 mai prochains sous le titre “Rêver d’un autre monde: médias, utopies et expérimentations” et au programme très riche. Invitée comme keynote le mercredi 23 mai, mon intervention s’intitule “Reléguer l’utopie: un imaginaire médiatique de “Mai 68”. Par ailleurs, une visite guidée de l’exposition “Icônes de Mai 68 : les images ont une histoire” (BnF, Tolbiac jusqu’au 26 août prochain) est proposée le mercredi matin. Enfin, je présenterai le catalogue de cette exposition, co-écrit avec Dominique Versavel, conservatrice au département des estampes et de la photographie de la BnF,  jeudi 23 en fin de journée en salle 214 (18h-20h). Je remercie ici chaleureusement le comité d’organisation de ce congrès, Bibia Pavard, Claire Sécail, Djamil Dakhlia , Maëlle Bazin, notamment, pour l’accueil généreux de ces travaux.