Archives de catégorie : Comptes rendus

comptes rendus d’ouvrages, colloques, thèses, articles, expositions, sites, etc.

Pour une histoire morale de la photographie de presse – Vincent Lavoie

Vincent LAVOIE, « La rectitude photojournalistique – code de déontologie, éthique et définition morale de l’image de presse », Etudes Photographiques n°26, Paris, SFP, novembre 2010, p. 190-212. Voir aussi son livre, Photojournalismes: revoir les canons de l’image de presse, Paris, Hazan, 2010.

Dans son article « La rectitude photojournalistique – code de déontologie, éthique et définition morale de l’image de presse », récemment publié dans Etudes photographiques n°26 du mois de novembre 2010, Vincent Lavoie appelle de ses vœux une histoire morale du photojournalisme dont il pose, avec cet article, les premières bornes (ici, surtout pour le Canada et les USA). La réactivation de ces questions de déontologie professionnelle provoquée par l’arrivée des outils numériques s’inscrit, pour lui, dans une perspective historique qu’il se propose de commencer à reconstruire. C’est à une histoire des codes de déontologie que

Continuer la lecture de Pour une histoire morale de la photographie de presse – Vincent Lavoie

images sensibles, sciences en création

Sur une initiative de Gaby David, ce mercredi 28 avril, l’atelier des doctorants du lhivic a reçu avec beaucoup de plaisir Anne Jarrigeon, maître de conférences en Urbanisme à l’Université de Marne la Vallée, anthropologue, docteur en Sciences de l’information et de la communication et photographe. “Depuis ma thèse de doctorat intitulée Corps à corps urbains, vers une anthropologie poétique de l’anonymat parisien”, se présente-t-elle, “je conduis des recherches à la croisée de l’ethnologie urbaine, de la sémiotique et de l’anthropologie visuelle.

Continuer la lecture de images sensibles, sciences en création

CR du colloque “Nouvelles perspectives pour les photographes professionnels”

Compte-rendu à 6 mains par Sébastien Dupuy, Alexie Geers et Audrey Leblanc, du colloque Nouvelles perspectives pour les photographes professionnels

Le texte de présentation de ces deux journées posait dès son introduction les nouveaux enjeux pour les photographes confrontés à «l’ère de la capture numérique» et «de la société en réseaux». Ce colloque affichait un désir de dialogue entre professionnels afin de penser de nouvelles possibilités pour le photographe de travailler dans un monde techniquement nouveau en une volonté énoncée de se tourner vers l’avenir pour faire face aux évolutions du métier.

Si la première matinée a rendu compte des données nouvelles de la photographie (transformation de la profession de photographe, photographie numérique, mise en place des réseaux sociaux,…) en prenant soin de rendre compte de la diversité des pratiques à l’intérieur même du métier de photographe par Sylvain Maresca, les interventions suivantes ne se sont globalement attachées qu’au seul cas du photojournalisme, s’inscrivant alors dans les traditionnels poncifs qui entourent la photographie. Entre convictions datées et résistances aux nouveaux enjeux entrevus comme une menace sérieuse, seul le statut «d’auteur-photographe» est défendu (UPC devenue UPP, Freelens, marché de l’art…) et discuté.

Continuer la lecture de CR du colloque “Nouvelles perspectives pour les photographes professionnels”

De la photographie d’actualité à l’icône médiatique : « la Marianne de 68 » (2/2)

JPRey-Marianne

Après l’observation et l’analyse dans un premier billet de la photographie de “la jeune fille au drapeau” de Jean-Pierre Rey à l’aune de l’intericonicité – ou effet de citation – et de la mise en forme de l’information dans la presse du printemps 1968, ce second temps revient sur la circulation médiatique de cette image, autre élément majeur qui participe du processus d’iconisation. Le retour sur les usages – restreints et peu remarquables – de cette photographie par la presse en 1968 montrait que sa référence – d’abord visuelle – au tableau d’Eugène Delacroix ne peut pas être la seule explication à sa progressive iconisation ni la seule raison à son évolution vers le symbol(iqu)e. Les usages postérieurs faits de cette image – en particulier lors des commémorations des événements de “Mai 68″ – participent pleinement de l’élaboration de “La Marianne de 68″.

Continuer la lecture de De la photographie d’actualité à l’icône médiatique : « la Marianne de 68 » (2/2)

La voix des professionnels : notes méthodologiques

“Consommée au quotidien, la photographie de presse fait partie de notre paysage visuel depuis bien plus d’un siècle. […] D’emblée, ses frontières paraissent vastes, et on ne saurait les limiter à l’activité considérée comme la plus noble dans ce domaine, le photoreportage. […] La difficulté majeure ne vient pas pourtant de la seule délimitation du terrain d’étude, mais se situe avant tout dans le fait que cet objet a souvent été appréhendé par le versant de sa production première, celle qui est due à l’acte photographique. […] Or, il me semble que, bien au contraire, la photo de presse se définit principalement par sa forme finale, celle qui se matérialise lors de sa publication. […] L’aboutissement ultime de la photographie de presse […] ne survient qu’après l’impression finale, mécanisée et sérielle, sur le papier léger d’un journal illustré ou d’un quotidien. L’arracher de son support pensé pour être éphémère, l’isoler de la composition complexe d’une double page de magazine ou du grand format d’un quotidien, c’est en faire autre chose, c’est la dénaturer.” écrit Gianni Haver pour l’introduction (p. 7-8) au livre Photo de presse. Usages et pratiques qu’il a dirigé aux éditions Antipodes en 2009. Le dernier texte de ce recueil d’articles s’intitule significativement « Maîtriser l’image : du clic à la rotative ». Et, tout aussi significativement,

Continuer la lecture de La voix des professionnels : notes méthodologiques